MODÉLISATION D’EXISTENCES ET SIMULATION AVATARIALE

« Modélisation d’existences et simulation avatariale : quelques questions épistémologiques et prises de repères théoriques »


Invité : Franck Varenne, enseignant-chercheur, auteur de nombreux articles et notamment co-directeur de l’ouvrage : « Modéliser & simuler. Epistémologies et pratiques de la modélisation et de la simulation »
Mardi 11 octobre 2022, dans le cadre du séminaire Etudes et Créations Avatariales, un projet de recherche labellisé de la MSH Paris Nord.

Nous avons le plaisir d’ouvrir une séance d’entretien avec l’un des spécialistes du domaine, à la fois philosophe des techniques et épistémologue, pour réfléchir aux questions fondamentales que posent les dispositifs de type « médias cybernétiques » (jeux vidéo, réalités virtuelles, métaverses). Nous nous demanderons comment s’opère un genre particulier de modélisation, en mesure d’intégrer simultanément plusieurs existences, autant celle du participant (d’où le fameux utilisateur-modèle) que celle de la créature comportementale habitant cet autre monde numérique, et qui accueille, relaie et déploie l’agentivité humaine.

En quoi ces modélisations alimentées par l’être vivant produiraient-elles une hybridation à la source d’un régime spécifique de simulation avatariale ? De quelle façon le programme actualise ses propres modèles, alors que le sujet biologique mobilise lui aussi ses modèles cognitifs et schèmes corporels, ce tente de conceptualiser la théorie de la co-instanciation?

Quels types de relations unissent ces deux parties prenantes interdépendantes et complémentaires, voire symbiotique ? Que recoupe cette notion co-développée de simulat, et quelle est sa portée dans le cas de l’avatar cyber ? Nourrie par quelques extraits vidéos d’immersion avec avatar, cette libre discussion se nourrira d’un retour critique sur « le tableau synoptique des fondamentaux techno-sociaux hyper et cyber ».